• Vous êtes ici : » ZUSTRICH » Nouvelles » Nouvelles précédentes 2002
Nouvelles précédentes
2002 | 2003
Par www.yahoo.com Vendredi le 27 septembre 2002
 
Manifestations à Washington: 649 arrestations
 
Manifestations à Washington: 649 arrestationsWASHINGTON (AP) - Des opposants à la mondialisation, à la guerre et au capitalisme ont manifesté vendredi matin, en marge du Forum du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque Mondiale. 649 arrestations ont été produites, dans ce nombre plusieurs touristes et curieux. Environ 1700 policiers de partout au pays sont à Washington pour appuyer les 3650 agents municipaux et un large périmètre de sécurité a été érigé autour du siège de la Banque Mondiale.

La presse occidentale appele ces manifestations "violentes". De toute évidence, ce seulement les bombardement qui peuvent être "pacifiques".
Détails (en anglais) >>>
Agence des douanes et du revenu du Canada (ADRC)
constitue une vaste base de données à la Big Brother
 
Le Commissaire à la protection de la vie privée profondément troubléLe 26 septembre 2002

Le Commissaire à la protection de la vie privée du Canada www.privcom.gc.ca, George Radwanski, a envoyé aujourd'hui la lettre à l'honorable Elinor Caplan, ministre du Revenu national, au sujet du projet d'ADRC de créer une vaste base de données à la Big Brother sur les voyages à l'étranger de tous les Canadiens et Canadiennes.

L'ADRC entend conserver pendant six ans les données IPV-DP (Information préalable sur les voyageurs et dossier passager) sur tous les voyageurs aériens qui entrent au Canada.
Texte de la lettre >>>
Religious masterpieces of wooden architectureL'Ukraine offre quelques récompenses spectaculaires

Par BRYAN DEMCHINSKY, The Gazette www.canada.com/montreal/montrealgazette
Samedy, le 14 septembre 2002


Un peu d'efforts sont payants en Ukraine
Ce se peut, que l'industrie du tourisme n'est pas encore prête pour satisfaire les plus éxigeant(e)s, mais l'Ukraine offre de quelques récompenses spectaculaires pour ceux qui font l'effort de la découvrir.
Lviv - la ville de lion - est appelée à l'honneur du prince Lev, le fils du fondateur, le Roi Danylo Halytsky. L'emblème de lion apparaît fréquemment sur les bâtiments publics. Sur un bâtiment juste à coté de la place principale on trouve le lion de Venise, un rappel que l'État de ville de Vénice était une puissance importante et avait maintenu une ambassade ici.
Le caractère cosmopolite de la ville est reflété dans ses nombreuses églises. Construites et reconstruites au cours des siècles, elles offrent des exemples splendides des styles Renaissance, néoclassiques et baroques. >>>
(en anglais)

L'Ukraine en noir et blanc
Une monastère chrétienne orthodoxe du 17e siècle demontre les signes de la renaissance religieuse.
La monastère que nous avons vue était tout lumineuse et nouvelle. Dans la chapelle consacrée à St-Nicholas, les saints orthodoxes ont semblé fraîchement peints. La monastère avait été fermé pendant plus de 50 ans. En 1939, la Union soviétique a occupé l'Ukraine occidentale, le saisissant de la Pologne pendant que les armées de Hitler devoraient le reste du pays. Les communistes ont fermé la monastère et ont expédié les moins, qui étaient de la confession catholique grec, aux gulags. Ils ne sont jamais retournés. >>>
(en anglais)

Les élèves ukrainiens ont le droit de choisir la langue
 
Par journal Den' (Le Jour)

Les réclamations de l'Ambassadeur de la Russie en Ukraine M. Viktor Chernomyrdin que les écoliers en Ukraine n'ont pas une occasion d'étudier dans la langue russe "sont fausses", a déclaré le Ministre de l'Éducation et de la Science de l'Ukraine M. Vasyl KREMEN lors d'une conférence de presse qui a eu lieu le 7 septembre à Kyiv. Plus de 25% d'élèves en Ukraine ont le russe en tant que la langue d'apprentissage et tout le monde a une possibilité de faire ainsi. Présentant ses observations sur l'opinion de M. Chernomyrdin que l'Ukraine peut avoir deux langues d'état, ukrainienne et russe, le Ministre a soutenu l'état actuel de la langue russe.

M. Kremen a également informé que le Ministère de l'Éducation et de la Science "n'a préparé, ne prépare et ne va préparer aucun manuel commun" avec n'importe quel autre pays, depuis que la composition des manuels dans tous les sujets, particulièrement dans les sciences humaines, est affaire interne de l'Ukraine. Simultanément, il a noté que le création des groupes d'historiens ukrainiens et provenant de quelques autres pays (en partie, la Russie et la Pologne) est une initiative valable qui pourrait être étendue d'autres pays.

Festival Ukrainien de MontréalFestival Ukrainien de Montréal

Danseurs et danseuses "DESNA" de TorontoLe Festival Ukrainien de Montréal (www.ukefestmontreal.org) a eu lieu ce samedi le 7 septembre de 12h00 à 19h00 dans le Parc de l'Ukraine au cartier Rosemont, après plusieurs semaines de préparations pour l'événement. Le Festival a été promu par la Société Culturelle de St.Volodymyr de Montréal, constitué d’une équipe de bénévoles.

Scène "Yarmarok"Jusqu'à 4.000 personnes ont visité le Festival pendant le jour. Les chaînes de télévision et de radio ont couvert l'évenement. L'association "ZUSTRICH" a été responsable de la scène "Yarmarok" (théatre, chanson, danse) et d'un kiosque de la nourriture ukrainienne.

Le site de Mike Reshitnyk (www.pbase.com/madmedic/ukrainian_festival) contient 83 images à visionner. Un reportage de CH Global sera en ondes ce samedi le 14 septembre à 16h00 au Global CH, câble 14 Videotron, chaîne 62 de l'UHF.

Manifestation à l'occasion de la visite de Benjamin Netanyahou
 

ManifestationDes centaines de personnes se sont réunies devant l'hôtel Ritz-Carlton et l'université Concordia pour protester contre la politique du gouvernement israélien à l'endroit des Palestiniens. La conférence de l'ancien premier ministre israélien Benjamin Netanyahu vient d'annuler l’allocution qu’il devait donner à l'Université Concordia, à Montréal. Les versions du confrontement de la presse francofone sont pas mal contradictoires. Par exemple, "Canoe" postule dans un article que "des manifestants pro-palestiniens ont lancé une bombe lacrymogène et fracassé des vitres", mais dans un autre que "les forces de l'ordre ont dû employer des gaz lacrymogènes pour reprendre le contrôle de la situation". Un nombre indéterminé d'arrestations a été effectué.

Le Centre de média indépendant (http://montreal.indymedia.org) indique que les toits de l'Université ont abrité des franc-tireurs de la garde de Benjamin Netanyahou. Les manifestant(e)s accusent M.Netanyahou des crimes de guerre et des crimes contre la humanité. Ce mardi Benjamin Netanyahou essuiera les manifestations à Toronto.

Les archives de NKVD ont été déplacées à Moscou...
Après le journal Den (Le Jour) et site web RUH-PRESS.

Les restes humains Les cadavres au moins de 130 personnes ont été découverts à une monastère qui a été occupée par la police secrète soviétique après la deuxième guerre mondiale. Les restes, y compris ceux de 70 enfants, certains agés moins d'un an, ont été découverts par des moines qui restauraient une monastère catholique-grecque en Ukraine occidentale dans Zhovkva, 570 kilomètres (340 milles) à l'ouest du capital Kiev, a dit Mykhailo Pavlyshyn, le chef d'une équipe des experts qui mènent à présent une enquête sur le site d'enterrement.

Les moines qui effectuaient les travaux de restauration ont trouvé les restes, avec quelques photographies d'après-guerre, dans les trois chambres du sous-sol de monastère qui avait été isolées avec des briques. Les enquêteurs ont dit que la monastère a été occupée par des forces Nazi pendant la guerre mondiale et plus tard par le NKVD, le prédécesseur du KGB. Le bâtiment a été également employé comme école médicale.

Plusieurs corps portent les traces des balles. Les experts supçonnent que les restes appartiennent aux victimes du NKVD, qui a persécuté des millions de citoyens soviétiques, mais il est trop tôt pour le dire avec la sertitude. "Actuellement, il est difficile de dire quelque chose de certain parce que l'enquête est toujours en cours," a dit M. Pavlyshyn. Cependant, il a précisé qu"il y a peu d'espoir de prouver la responsabilité de NKVD, puisque toutes les archives de NKVD d'époque ont été déplacées à Moscou, où elles sont en train d'être classifiées.

L'Allemagne rompt son silence
E-POSHTA de 30 août 2002
Pour JOINDRE la liste: myroslava_e-poshta-canadaus@yahoogroups.com

L'Allemagne rompt son silenceLe samedi 24 août 2002 le journal montréalais "La Presse" a publié une série de trois articles de son envoyée spéciale à Berlin Isabelle Hachey, sous un titre commun "L'Allemagne rompt son silence".

On a beaucoup écrit sur les terribles souffrances imposées par les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale. Mais qui se souvient des massacres et des viols perpétrés par l'Armée rouge lancée à l'assaut du IIIe Troisième Reich? Qui se souvient du plus grand nettoyage ethnique de l'histoire moderne, celui des 13 à 15 millions d'Allemands chassés des pays de l'Est après la capitulation de Hitler? Après un demi-siècle de douloureuse introspection, l'Allemagne ose redécouvrir son histoire et donner une voix aux victimes oubliées d'une guerre dévastatrice.

Natalya Gesse, une Russe qui a observé l'Armée rouge en action en tant que correspondante de guerre, a été fortement ébranlée par ce qu'elle a vu. «Les soldats russes violaient toutes les femmes allemandes de 8 à 80 ans, a-t-elle dit plus tard. C'était une armée de violeurs.»

Certains soldats violaient sans discrimination. Des Allemandes, mais aussi des prisonnières polonaises, russes et ukrainiennes que l'Armée rouge venait à peine de libérer des travaux forcés que leur avait imposés le régime hitlérien. Pour ces femmes, la joie de recouvrer la liberté s'est vite transformée en cauchemar.


"L'Allemagne rompt son silence" www.cyberpresse.ca/reseau/monde/0208/mon_102080129879.html

Le musée des victimes de Genocide en Lithuanie
E-POSHTA de 08 août 2002
Pour JOINDRE la liste: myroslava_e-poshta-canadaus@yahoogroups.com

 
Le musée des victimes de GenocideLe musée des victimes de Genocide en Lithuanie est situé dans l'ancien bâtiment de KGB à Vilnius, à 40 Gediminas Ave. Vous pouvez voir une photo du musée aussi bien que d'autres photos, telles que "le numéro interne 1 de prison de KGB (cellule d'emprisonnement d'enquête)", au :
www.travel-lithuania.com/genocide/welcome.htm

Plisieurs collections sont exposées au musée: la résistance armée antisoviétique, la résistance non armée antisoviétique, les citoyen(ne)s lithuanien(ne)s dans les prisons et déporté(e)s, l'activité des organes soviétiques de la répression (documents, objets, photographies, littérature). Les documents et les objets de la collection "Citoyen(ne)s lithuanien(ne)s dans les prisons et déporté(e)s" ont été acquis chez des particuliers ou recueillis pendant les expéditions.

Comment il se fait-il qu'un tel petit pays comme la Lithuanie peut accomplir ceci, alors que l'Ukraine semble d'être incapable d'établir un Musée de Genocide? Les hommes d'État ont-ils quelque chose à cacher? Peut-être la création d'un musée virtuel devrait être considérée?

Les criminels de guerre Nazi et Soviétiques - où se cache la différence?
E-POSHTA de 04 juillet 2002
Pour JOINDRE la liste: myroslava_e-poshta-canadaus@yahoogroups.com

Le Canada doit traiter des criminels Soviétiques et Nazis avec la rudesse égale.

Le Canada l'a obtenue de la Russie, il y a juste six ans. Environ 55 années plus tôt elle était un jeune médecin, qualifié à Kiev en Ukraine. C'était au début de la "grande guerre patriotique'' comme les Soviétiques ont appelé le segment de la deuxième guerre mondiale quand ils ont cessé d'être les amis de Hitler, et sont devenus les nôtres. Avant le 22 juin 1941, quand Hitler a étonné "oncle Joe" Stalin en envahissant la Russie, l'empire soviétique avait prospéré sur le côté de Hitler. La Pologne a été démembrée, Belarus occidental et l'Ukraine ont été occupées, les états baltiques avalés.

Natasha - je n'emploierai pas son vrai nom, puisqu'il n'y a aucune preuve qu'elle a commis un crime - était alors dans ses 20 ans, instruit, une fille de ville. Quand les Allemands ont attaqué elle a retraité à l'est. Par la suite, quand l'Armée Rouge a amené les Nazis à leur apocalypse bien-mérité dans les ruines de Berlin, Natasha était avec elle. Elle a joint le parti communiste. Elle a servi dans SMERSH.

SMERSH est un acronyme pour Smert Shpionam - la mort aux espions. En tant que l'Armée Rouge s'est déplacée à l'ouest, des bataillons de SMERSH suivis, tuant des soldats considérés lâches, chassant tous ceux et celles opposé(e)s à la règle soviétique. À l'extrémité de la guerre, SMERSH a interviewé les victimes de Yalta, les citoyens soviétiques qui avaient été rapatriés de force par les troupes britanniques, américaines, françaises et canadiennes.

Détails (en anglais) >>>
On ne sait jamais quand le Ministère de Citoyenneté frappera dans la porte

Le mois dernier M. Wasyl Odynsky né en Ukraine et agé de 78 ans, qui vit au Canada depuis 1949, le père de la famille et un citoyen exemplaire, a reçu un avis officiel du Cabinet fédéral où il est informé que sa seule sitoyenneté canadienne peut être revoquée et que lui-même peut être forcement déporté.

Alors le gouvernement fédéral peut, avec l'argent qui vient de nos propres impôts, entamier les procedures d'immigrations 50 ans APRÈS qu'on est devenu les citoyens, même si tous les archives ont été détruites! Le gouvernement met nous tous en garde - la citoyenneté canadienne accordée peut nous être enlevée et on est tous les sujets de "culpabilité par association" avec tous les conséquences découlantes. La Charte de droits ne s'applique pas à nous! Alors, le gouvernement peut nous incriminer n'importe quel crime. Dans ce cas, ce qui est "probable", devient accepté. La preuve n'est pas nécessaire, l'appel non plus.

Gardez vos papiers et un tas d'argent entre vos mains pour défendre vous-même en cour contre le gouvernement fédéral (milions de dollars dans certains cas) - tant que vous ne savez jamais quand le Ministère de Citoyenneté frappera dans la porte.

Détails (en anglais) >>>
Gregory Hlady dans L'AUTRE
L'Autre

Une reine va à la rencontre d'un ermite logé au creux d'une forêt pour le questionner sur l'essence de la condition humaine, sur ce que c'est qu'être une femme et sur ce qu'être un homme. Tirée du célèbre roman Le dieu Manchot de l'auteur portugais José Saramago, prix Nobel de littérature, cette courte histoire tient lieu d'épine dorsale à un spectacle consacré aux multiples façons de poser un regard sur les autres.

Le spectacle file sans commencement ni fin, comme une rivière au printemps alimentée par des humeurs des hommes et charriant les débris de la vie, un courant rhapsodique qui emporte tout sur son passage. Une multitude de tableaux dansés et joués, se confondent dans un libre lyrisme, obéissant à la logique des rêves, unis par ce thème chéri des créations de Pigeons International: la rencontre de l'autre.

Sur des musiques intemporelles, des personnages d'époques et de langues diverses sont portés par la quête éternelle de la douce moitié, de l'âme soeur et du frère perdu.

Avec L'Autre, Pigeons International propose un spectacle métissé dans sa forme et son contenu, puisant dans la théâtre et la danse, une création qui souligne la place singulière qu'occupe Pigeons International dans le paysage artistique montréalais.

Conception,mise en scène et  chorégraphies
Paula de Vasconcelos

Décor
Raymond Marius Boucher

Costumes
Louis Hudon, Anne-Marie Veevaete

Éclairages
Jean-Charles Martel

Interprêtes
Daniel Desputeau
Gregory HIady
Anne Le Beau
Catherine Senart
Paul-Antoine Taillefer
Caria Ribeiro et Bruno Schiappa

        (artistes invités du Portugal)

 

Usine C
1345, rue Lalonde (Métro Beaudry)
Du 4 au 13 avril à 20h00
Matinée le dimanche 7 avril à 15h00
Billets $23 adultes, $18 étudiants et personnes de l'age d'or
Réservations au 521-4493

Une création envoûtante - peut-être même la plus envoûtante de toutes les oeuvres de Vesconselos depuis les dernières années - originale et  partiticulièrement imaginative, où les anges sont déchus et la quête de soi sans fin. Réellement poétique.

Andrée Martin
Le Devoir

Des corps vont s'animer, courir, inspirer et expirer leur soif d'exister en tant qu'homme et femme, c'est donc dire dans le rapport qui les unit et qui constitue l'éternelle fascination de Vasconselos: l'amour. (...)
L'Autre prouve sans nul doute qu'il n'existait pas de meilleur moyen que la puissance métaphorique des chorégraphies de Vasconcelos pour capter sur le scène la rhapsodie perpétuelle des rapports entre les hommes.

Christian St-Pierre
Les Cahiers De Théâtre JEU

Ils écrivent avec leur corps . Ils dansent le temps et l'amour. Ils sont seuls et ensemble. Je cherche l'histoire. Le récit qui les coud uns aux autres. Je ne comprends pas avec ma tête puisqu'ils ne parlent pas le même langage que moi. Et pourtant, quelque chose de lointain en moi y trouve un sens, une sorte de sens. Ils parlent avec leur muscles. Quelque choses en moi comprend : par quelque moyen on cherche à transmettre le souffle de la vie.

Annie Gaudreau
Revue Liberté

The primal joy of dancing (and running) until you drop is celebrated. Just when you think the revels are ended, there's one more exhuberant fling... Bravely innovative.

Pat Donnely
The Gazette

...nous sommes à des lieues du réalisme cru de l'ouverture de Savage/Love de la même de Vasconcelos. Mais au fond, le désespoir est le même. Il n'en est que mieux compris, donc plus mûri. Envoûtant et paradoxal. Comme le rêve.

PierreThibeault
ICI Montréal

DÉNI DE RESPONSABILITÉ : Ce site Web ne représente pas implicitement ou explicitement la position officielle ou non-officielle de l'association "Zustrich". Les liens vers d’autres sites Web ne signifient pas que l'association les approuve et elle n'est pas responsable de leur contenu. Remarques, propositions, matériaux envoyez au webmestre : andriy_ca@yahoo.com.